Baisse du Livret A à 1% au 1er août 2014. Quelles alternatives ?

Plus bas historique ! Le Livret A a seulement 1% par an.

Quelles sont les alternatives pour votre épargne ?

Le livret A est un compte d’épargne dont les intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.
Il est vrai que les fonds affectés à ce livret sont disponibles à tout moment, ce qui est un bon argument pour bon nombre d’épargnants.

Cependant, le gouvernement Valls a récemment annoncé une nouvelle baisse du taux de rémunération du livret A.
En effet, début année 2013, ce taux était encore à 2,25%, puis est passé à 1,25% au 1er août 2013.
Dès le 1er août 2014, le taux de rémunération chute à nouveau pour atteindre 1% seulement par an . Il s’agit alors du plus bas taux de rendement jamais constaté depuis la création de ce livret en 1918.

Rappel des rendements du Livret A

Dates et Taux de rémunération :
  • 1er août 2011 > 2,25%
  • 1er février 2013 > 1,75%
  • 1er août 2013 > 1,25%
  • 1er août 2014 > 1%
Le Livret A, la référence pour les autres produits d’épargne

Or, le taux du rémunération du livret A étant lui-même le taux de référence pour les autres produits d’épargne réglementé (LDD, livret jeune, livret d’épargne populaire, CEL…), il est plus que probable que les différents protagonistes vont prochainement annoncer la baisse des rémunérations pour les autres produits d’épargne.

En effet, par effet de ricochet, le livret de développement durable (LDD) va également chuter pour atteindre 1% de rémunération (au lieu de 1,25% initial) tandis que pour le livret  d’épargne populaire (LEP), le rendement devrait logiquement tomber à 1,50% (au lieu de 1,75% à l’heure où nous écrivons ces lignes ).

L’assurance vie, l’alternative aux multiples avantages

Face aux baisses successives du taux de rémunération du livret A et aux probables baisses générales des produits d’épargne réglementés ou non, les Français se tournent, à raison, de plus en plus vers des solutions alternatives, et notamment au profit des contrats d’assurance-vie.

Le succès des contrats d’assurance-vie n’est pas nouveau, mais la conjoncture actuelle ne fait que l’accentuer : à titre d’illustration, le livret A affiche un encours global de seulement 260 milliards d’euros en 2014. Ce chiffre fait pâle figure face aux 1.490 milliards d’euros collectés par les contrats d’assurance-vie au global. C’est cinq fois plus de capitaux collectés.

Mais comment peut-on expliquer le succès des contrats d’assurance vie auprès des Français ?

A travers cet article, Cèdre Patrimoine cherche à vous démontrer qu’opter pour une assurance-vie constitue une stratégie patrimoniale de grande qualité alliant rendement et sécurité pour votre capital.

> Qu’est-ce qu’un contrat d’assurance-vie ?

Une assurance-vie est un contrat signé entre une compagnie d’assurance et un assuré (c’est-à-dire vous épargnant).

Le principe étant que vous lui confiez une partie de votre capital pendant une durée déterminée et celui-ci est chargé de le faire fructifier.

Plus précisément, ce contrat d’assurance vie est une enveloppe de placement. Les placements sont divers car choisis dans le monde entier et dans plusieurs secteurs d’activités différents. Ces placements sont naturellement choisis en fonction du profil de risque de l’assuré : un épargnant peut choisir des fonds sécurisés voire dynamiques ou même faire un mélange des deux pour obtenir un portefeuille équilibré.

Dans tous les cas, votre interlocuteur doit réaliser son allocation d’investissement financière en fonction du résultat tiré du questionnaire profil de risque par rapport aux marchés financiers que vous aurez préalablement complété avant toute ouverture d’une assurance vie.

> Qui peut souscrire à un contrat d’assurance-vie ?

Tout le monde pour souscrire un ou plusieurs contrats d’assurance vie.

Un point en particulier mérite d’être précisé : tout comme pour un livret A, les mineurs  peuvent également souscrire à un contrat d’assurance-vie.

Il s’agit d’une solution d’épargne de qualité : la compagnie d’assurance est chargée de faire fructifier votre capital pour vous. A terme, vous pouvez utiliser le capital bonifié pour financer les projets onéreux de votre enfant : pour passer le permis ou pour financer ses études.

> Qu’est-ce qui justifie l’attractivité  du contrat d’assurance-vie ?

1) La nature liquide du capital

Contrairement aux idées reçues, le capital versé dans un contrat d’assurance-vie n’est pas bloqué : à la demande du souscripteur, l’argent est disponible à tout moment. Pour cela, vous devez effectuer un rachat partiel : sous une dizaine de jours, un virement bancaire du montant demandé sera effectué à votre profit.

2) L’absence de plafond

Contrairement aux livrets réglementés (livret A), il n’y a pas de plafond : vous pouvez placer autant de capitaux que vous le souhaitez dans votre assurance vie.

3) Liberté de choix dans les modalités de versement

Vous pouvez choisir les modalités de versement : vous décidez d’effectuer des versements ponctuels ou réguliers (par exemple à titre mensuel).

Les frais sur versement sont d’ailleurs toujours négociables.

4) Une fiscalité avantageuse

A partir de 4 ans et encore plus dès 8 ans de détention, il est possible de récupérer tout ou partie de votre capital tout en profitant d’une fiscalité très avantageuse.

5) Liberté en matière de transmission

De plus, contrairement aux capitaux affectés dans des livrets réglementés, en cas de décès, vous pouvez choisir librement le bénéficiaire de votre contrat d’assurance-vie tout en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse (absence d’impôt jusqu’à un certain seuil, hors prélèvement sociaux).

Par défaut, les bénéficiaires sont votre conjoint, vos enfants actuels ou à naître, vos héritiers.

Cependant, sur papier libre ou par devant Notaire, vous pouvez librement désigner un ou des autres proches : par exemple votre concubin, qui est juridiquement considéré comme étant un tiers.

Le conseil délivré par Cèdre patrimoine

A partir du 1er août 2014,  le taux de rémunération du livret A sera particulièrement bas. Cèdre Patrimoine vous conseille de placer votre trésorerie dans un contrat d’assurance-vie.

A condition d’avoir négocié des frais d’entrées à 0% avec la compagnie d’assurance (ce qui est le cas avec Cèdre Patrimoine), vous pouvez obtenir un rendement deux fois supérieur par rapport à un livret A même avec un contrat ouvert très récemment.

Cèdre Patrimoine a négocié des frais d’entrée à 0% auprès des compagnies d’assurance solides. En effet, grâce à un niveau de collecte de haut niveau, notre cabinet obtient de la part des Compagnies les meilleures conditions tarifaires pour ses clients.

Pour en savoir plus ou demander un rendez-vous gratuitement et sans engagement, contactez-nous.

By |2017-05-18T18:48:26+00:0029 juillet 2014|Assurance-vie, Blog, Placement financier|0 Comments

Leave A Comment

Contact Info

Le cabinet de gestion de patrimoine Cèdre Patrimoine, repris par Epargne Plurielle est à votre disposition sur tout le territoire français.

Bureaux à Paris
13 rue de Marivaux, 75 002 Paris
Mobile : + 33 6 51 99 36 33
Fix : + 33 9 50 14 66 90

Siège social et adresse de correspondance :
68 rue du Faubourg Saint Honoré, 75008 Paris

Toute l’actualité de la gestion de patrimoine dans votre main grâce à l’application gratuite pour Google Android

App Cedre Gestion de Patrimoine sur Google Play StoreDisponible-sur-app-store-cedre-patrimoine
Cèdre Patrimoine

GRATUIT
VOIR