Assurance-vie : Comment faire mieux que le fonds euro ?

Le rendement des fonds euros à capital garanti des contrats d’assurance-vie tend à s’effriter depuis plusieurs années. Quelles sont les alternatives permettant d’obtenir plus de rendement tout en conservant un haut niveau de sécurité pour votre épargne ? Éléments de réponse ici.

 


Rappel des caractéristiques du fonds euro (actif général) et situation économique

Le fonds euros –aussi appelé Actif général de la Compagnie– est un support de placement à capital garanti disponible dans les contrats d’assurance-vie en France voire au Luxembourg.
Le fonds euro représente un investissement basé sur la sécurité liée aux emprunts d’État ainsi que sur les rendements constants que ceux ci rapportent.
En effet, un fonds euro est composé entre 80 et 85 % d’obligations d’état de la zone euro (dette souveraine), le reste étant composé de diverses obligations de grosse capitalisation (Total, Peugeot, Danone, Saint Gobain, Lafarge, Vinci par exemple…) et de quelques actions choisies pour leurs faibles volatilités.

Un fonds euro à capital garanti se doit d’assurer en permanence un niveau de risque minimum, car reposant sur l’entité la plus puissante à ce jour : un État.

Nous avons cependant pu voir que le risque zéro n’existe pas aux vues des événements apparus avec la dette souveraine Grecque. Il a été vu pour la première fois dans l’Histoire de la zone euro une quasi faillite d’un État Européen et la mise en place d’un programme d’aide économique d’envergure internationale.

Malgré sa sécurité apparente, le fonds euro n’en reste pas moins un placement et doit donc être un moyen de rémunération pour celui qui y investit.

Or depuis quelques années maintenant, les taux de rémunération des obligations d’Etats n’ont cessé de diminuer passant de 2.5% à 0.8% de rendement début 2015 pour la France (OAT 10 ans).

Car il faut savoir que ce taux représente la confiance accordée par les investisseurs et que plus la confiance envers le pays est grande, plus les taux seront faibles car jugés moins risqués.

Nous nous trouvons dans une période d’après crise. Les fonds euro qui disposaient précédemment d’un excellent ratio pendant la crise se retrouvent désormais avec des obligations moribondes. De plus avec le risque Allemand lié à sa faible consommation, il pourrait y avoir un montant colossale de personnes piégées avec des obligations d’état Allemand à faible rendement pendant encore 7-8 ans.

Il faut donc dès à présent se tourner vers des solutions alternatives autres que le fonds euros afin d’assurer un rendement conséquent sur son plan d’assurance vie.


Quelles sont les autres solutions de placement possibles pour votre assurance vie ?

Différents produits offrent aujourd’hui la possibilité d’assurer un placement le plus sécurisant possible tout en permettant un rendement acceptable.

Vous pouvez par exemple investir dans des parts de Société Civile de Placements Immobiliers (SCPI) qui assurent un rendement annuel de l’ordre 5% et offrent la sécurité liée à un ensemble de participations immobilières limitant le risque lié à une perte de locataire.

Une autre solution serait d’investir dans une unité de compte (UC) orientées actions au sein du contrat d’assurance-vie.

Certes elle présente un risque plus élevé qu’un fonds euro dont le capital est garanti mais apporte cependant des rendements biens supérieurs en temps de croissance. Or nous sommes actuellement dans une période de reprise économique en Europe qui ne tardera pas à récupérer la croissance des États Unis. Ceci assure des valorisations faibles pour l’instant et un rendement pertinent à moyen – long terme.

Face à la baisse de rendement du fonds euros, il reste aussi le choix d’investir dans un fonds obligataire non pas basé sur des emprunts d’Etats mais sur des entreprises (obligations corporates) de belle envergure telles que Dell, Jaguar, Nokia, Europcar, Lafarge, Valéo, Atos ou encore Saint Gobain par exemple… 
Ces obligations corporates assurent un rendement bien supérieur aux fonds euros tout en permettant un suivi beaucoup plus aisé de leurs activités par le biais des bilans mensuels et trimestriels de ces entreprises.

Tout ces placements sont judicieux à mettre en place dès aujourd’hui.

Il est cependant nécessaire d’établir avec précision quel est le meilleur choix en terme d’investissement, le tout basé sur vos objectifs et ressources.

C’est en cela qu’un conseiller en gestion de patrimoine peut vous apporter son expérience ainsi que ses connaissances afin de vous guider au mieux dans vos décisions d’investissements.

Leave A Comment

Contact Info

Le cabinet de gestion de patrimoine Cèdre Patrimoine, repris par Epargne Plurielle est à votre disposition sur tout le territoire français.

Bureaux à Paris
13 rue de Marivaux, 75 002 Paris
Mobile : + 33 6 51 99 36 33
Fix : + 33 9 50 14 66 90

Siège social et adresse de correspondance :
68 rue du Faubourg Saint Honoré, 75008 Paris

Toute l’actualité de la gestion de patrimoine dans votre main grâce à l’application gratuite pour Google Android

App Cedre Gestion de Patrimoine sur Google Play StoreDisponible-sur-app-store-cedre-patrimoine
Cèdre Patrimoine

GRATUIT
VOIR