Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Quelles sont les 2 mécaniques pour s’enrichir ?

Les taux d’intérêt des produits d’épargne classiques ne cessent de reculer, les obligations d’Etat tendent de plus en plus vers zéro…

Vous vous demandez sans doute si s’enrichir aujourd’hui est-il encore possible ?

Nos experts indépendants en gestion de patrimoine ont dégagé deux mécaniques pour s’enrichir à coup sûr, même pendant cette période d’inflation quasi nulle :

  1. L’assurance-vie alimentée tous les mois durant toute sa vie,
  2. L’investissement immobilier locatif à crédit long terme.

L’assurance-vie : un contrat adapté à chaque profil d’investisseur et un prix moyen lissé sur le long terme


L’assurance-vie est le produit d’épargne incontournable en raison de son rendement, de sa fiscalité avantageuse et de l’adaptabilité du contrat à chaque profil d’investisseur.

La souplesse du contrat

Choisir l’assurance-vie en tant qu’investissement financier, c’est avant tout choisir la souplesse et le confort. Des centaines de supports s’offrent à vous, du plus sécurisé au plus risqué : fonds euro, fonds obligataires, fonds immobiliers, fonds actions, etc.

En plus du choix de support, c’est à vous que revient la décision de la périodicité des versements ainsi que de leur montant selon votre capacité d’épargne. A chaque instant, vous avez également la possibilité d’effectuer un versement exceptionnel, de modifier les échéances et le montant investi, voire carrément de les stopper.

Enfin, bien qu’en termes de fiscalité, il est préférable d’envisager l’assurance-vie comme un placement de moyen-long terme, vous pouvez opérer le rachat partiel ou total à tout moment de votre contrat. Avec une rentabilité pouvant atteindre les 4%, l’assurance-vie est donc la solution à privilégier si vous souhaitez vous enrichir par le biais d’un produit d’épargne souple et non bloqué.

L’avantage fiscal indéniable

Avec l’assurance-vie, plus vous tardez à retirer partiellement ou totalement votre épargne, plus la fiscalité devient avantageuse.

En effet, tant que vous ne sortez pas d’argent du contrat, les intérêts cumulés tous les ans ne sont pas imposables (seuls les prélèvements sociaux sont retenus automatiquement par la compagnie d’assurance).

Par la suite, la fiscalité dépendra de la durée de vie du contrat :

  1. Retrait avant 4 ans de détention : choix entre Impôt sur le Revenu ou Prélèvement Forfaitaire Libératoire de 35% si plus intéressant ;
  2. Retrait entre 4 et 8 ans de détention : choix entre IR ou PFL de 15% ;
  3. Retrait après 8 ans de détention : abattement de 4 600€ (ou 9 200€ pour un couple avec une imposition commune) + choix entre IR ou PFL de 7,5%.

Ainsi, l’assurance-vie figure parmi les rares placements fiscalisés à permettre aux contribuables ayant une TMI élevée de n’être imposés qu’à hauteur de 7,5% sur les revenus perçus.

Le lissage du prix moyen sur le long terme

L’épargne programmée permise par le contrat d’assurance-vie vous offre la possibilité de lisser dans le temps le prix moyen de votre investissement. Votre argent étant investi sur le long terme et sur un marché fluctuant, vous optimiserez vos revenus en étalant vos versements plutôt qu’en effectuant un unique.

La démonstration est simple

  • En période de cours haussiers : votre investissement prend de la valeur ;
  • En période de cours baissiers : votre versement périodique vous permet d’acheter davantage de parts et le prix moyen de votre investissement s’allège. De plus, lorsque les cours vont être de nouveau à la hausse, votre investissement se valorisera davantage.

Ainsi, en cette période de baisse de rendement sur les fonds monétaires et obligataires, l’assurance-vie et plus précisément l’épargne programmée est donc votre meilleur allié pour optimiser votre argent et vous enrichir sur le long terme.

L’investissement immobilier locatif : un rendement optimisé grâce au couple dispositif fiscal / intérêts déductibles


L’investissement immobilier locatif n’est certainement pas à négliger si vous projetez de diversifier votre patrimoine et de percevoir des revenus complémentaires (loyers, plus-values à la cession).

Qu’il s’agisse d’un investissement direct ou indirect via une SCPI, nous vous préconisons de l’effectuer par le biais d’un crédit immobilier sur une durée de 20 ou 25 ans.

S’endetter pour investir dans l’immobilier est un excellent moyen pour conserver vos liquidités mais aussi pour réduire votre impôt sur le revenu.

En effet, la charge d’intérêts est déductible de vos revenus fonciers, vous permettant alors de réduire votre imposition et d’ainsi optimiser votre investissement !

Et pour accroître davantage votre rentabilité en immobilier locatif, n’oubliez pas que de nombreux dispositifs fiscaux sont mis en œuvre par l’Etat, tels que Loi Pinel, Malraux, LMNP, Monuments Historiques, etc.

Le marché des SCPI Fiscales s’étend également à ce jour, proposant alors des investissements en parts adossées à la loi Pinel ou Malraux ou encore au régime du Déficit Foncier.

Ainsi, en trouvant la meilleure solution de défiscalisation grâce aux conseils d’un gestionnaire de patrimoine indépendant, vous avez la possibilité de réduire votre impôt sur le revenu tout en percevant sur le long terme des revenus locatifs.

Quelles sont les 2 mécaniques pour s’enrichir ?
4.6 (91.16%) 43 votes

Leave A Comment

Contact Info

Le cabinet de gestion de patrimoine Cèdre Patrimoine, repris par Epargne Plurielle est à votre disposition sur tout le territoire français.

Bureaux à Paris
13 rue de Marivaux, 75 002 Paris
Mobile : + 33 6 51 99 36 33
Fix : + 33 9 72 53 89 54

Siège social et adresse de correspondance :
68 rue du Faubourg Saint Honoré, 75008 Paris

Toute l’actualité de la gestion de patrimoine dans votre main grâce à l’application gratuite pour Google Android

App Cedre Gestion de Patrimoine sur Google Play StoreDisponible-sur-app-store-cedre-patrimoine
Cèdre Patrimoine

GRATUIT
VOIR